Extension de garantie

Il existe en France une grande tradition du véhicule d’occasion.

Nombre de particuliers n’ont jamais acquis de véhicule neuf, et ne comptent pas le faire, considérant que l’achat d’une bonne occasion, avec le jeu des décotes, offre un meilleur rapport qualité-prix que l’achat d’une voiture neuve. Cette tendance ne fait que s’accentuer dans les périodes de crise économique, le pouvoir d’achat affaibli incitant à rechercher toujours les meilleures affaires, les meilleurs produits au moindre coût.

Aussi, la vente de véhicules d’occasion est un secteur fortement concurrentiel, et le marché reste très fourni et la demande forte (malgré le phénomène transitoire de la prime gouvernementale à la casse). Il est donc indispensable de se démarquer de la concurrence en offrant, en sus de voitures fiables et de qualité, un service supplémentaire. L’extension de garantie est ainsi un argument commercial de poids dans le cadre de la vente d’un véhicule d’occasion récent ; bénéficiant de la forte décote des premières années, mais encore en très bon état mécanique au vu de son faible kilométrage ou de son jeune âge, l’auto est encore couverte pour un certain temps par la garantie constructeur. Pour le client qui recherche un produit fiable à un prix très inférieur au neuf, c’est la configuration idéale ; cependant, cela reste un véhicule d’occasion et la garantie fabricant arrivera bientôt à terme. Pour lever tous les doutes qui subsistent dans son esprit (c’est bien connu, les pannes surviennent quelques mois après l’expiration de la couverture constructeur !), l’extension de garantie constitue un excellent argument de vente. Ainsi, le vendeur et l’acheteur sont mis en confiance, car le professionnel s’engage en garantissant la fiabilité de son produit et en assurant la prise en charge en cas de panne ; de plus, le client est fidélisé puisque sa voiture sera suivie dans les ateliers du vendeur grâce à l’extension de garantie.